Les savants arabo-musulmans

//Les savants arabo-musulmans

Des mathématiques à la philosophie en passant par la médecine ou encore la sociologie : l’histoire du monde musulman regorge de grands savants et autres penseurs qui ont révolutionné leurs disciplines, et le cours de l’humanité.

Les savants arabes ont révolutionné toutes les sciences .si les cités arabes vibrent d’une incessante activité économique, elles brillent aussi par leur vie culturelle.

C’est là où réside les plus grands savants de l’époque :

Al khawarizmi né dans les années 780 est le fondateur de l’algèbre et de l’algorithme.
Autres points forts de la science arabe : l’astronomie
La véritable base de cette science moderne nous vient de l’empire arabo-musulman.
Parce qu’il est impératif pour tout musulmans de connaître la direction de la Mecque et les heures des 5 prières quotidiennes qu’on utilise dès le huitième siècle l’astrolabe qui calcule les heures en fonction de la position du soleil le jour et les étoiles la nuit.

Abd al Rahman Razi , est l’un des astronomes les plus célèbres et parmi les grands savants dans ce domaine.

Héritière du savoir antique grec, la médecine arabe bénéficie pour sa part de la mise en place par les califes d’hôpitaux d’écoles où pratique et théorie sont confrontés.

« Le canon de la médecine » d’Ibn Sina, (appelé Avicenne en Occident et « prince des savants » par ses disciples) est l’ouvrage de référence pour tous les praticiens de l’empire.

Les arabes sont aussi la force intellectuelle dominante :

En philosophie : Ibn Rochd (Averroès)
Ibn Rochd plus connu en Occident sous son nom latinisé d’Averroès, est un philosophethéologienjuriste et médecin musulman andalou de langue arabe du xiie siècle

En géographie : Ibn Battuta
Écrivain de langue arabe et l’un des plus grands voyageurs de tous les temps, Ibn Baṭṭuṭa est l’auteur d’un récit de voyage (Riḥla)

En histoire : Ibn Khaldoun
Ibn Khaldoun est un historienéconomistegéographedémographe, précurseur de la sociologie et homme d’État d’origine arabe

En chimie : Jaber Ibn Hayyan
 chimiste et alchimiste, Jaber Ibn Hayyan était aussi un astronome et astrologueingénieurgéographephilosophephysicien, et pharmacien et médecin d’origine persane

En médecine : Ibn Sina
Ibn Sina est un philosophe et médecin médiéval persan, de religion musulmane. Rédigeant principalement en arabe classique, il s’intéressa à de nombreuses sciences, comme l’astronomie, l’alchimie, et la psychologie

En mathématiques : Al khawarizmi
Al-Khawarizmi est le premier des mathématiciens persans, et sans doute le plus connu. Il est aussi un des pionniers de l’algèbre.

En physiques : Ibn Al Haytham…
Un des premiers promoteurs de la méthode scientifique expérimentale, mais aussi un des premiers physiciens théoriciens à utiliser les mathématiques, il s’illustre par ses travaux fondateurs dans les domaines de l’optique physiologique et de l’optique.

La parole de Montgomery Walt l’universitaire britannique spécialiste de l’Islam, résume parfaitement l’importance de la civilisation arabe et son influence sur les autres civilisations.

Quand on se rend compte de toute l’étendue des domaines que les arabes embrassèrent dans leurs pensées et leurs écrits, on voit que sans les arabes, la science et la philosophie européenne ne se seraient pas développés à l’époque comme elles l’ont fait …

Lorsque vers 1100 les Européens s’intéressèrent à la science et la philosophie des « Sarrasins », ces disciplines avaient atteint leur apogée.

  

Naima IDOUSS

Articles récents

Catégories

2019-08-15T14:04:51+00:00